Une rivière de diamants botaniques

Salut les Mouettes, salut les Pissenlits!

Pour aujourd’hui, un billet déco, pas uniquement nature. En fait, je suis dans le thème quand même puisqu’une partie du matériel est à récolter lors d’une promenade 😛
Lors de mon déménagement, j’ai eu la chance d’avoir une pièce supplémentaire dans laquelle faire mon atelier pour Mouettes & Pissenlits. C’est une pièce lumineuse que je compte utiliser à la fois comme bureau, comme atelier pour bricoler mais également de temps en temps comme chambre d’amis. Il me fallait donc en faire à la fois un lieu fonctionnel, inspirant et accueillant.

Pour l’instant, la pièce est neutre. Des étagères fonctionnelles pour y ranger mon matériel, peintes en blanc, un grand canapé-lit blanc, pour pouvoir m’y vautrer un bouquin à la main ou y faire dormir des amis. Comme bureau, un meuble en noyer, récupéré dans notre maison de famille et retapé, qui tranche avec tout ce blanc mais reste plutôt sérieux.
Il me fallait un peu de déco. Comme je me souvenais avoir croisé en ligne des diamants qui me plaisaient bien, graphiques sans être too much, je me suis mise en tête d’en faire quelques-uns.

Par contre, je n’avais pas envie d’acheter du matériel : le paradoxe de la fille qui veut limiter sa consommation mais veut quand même de temps en temps quelque chose de nouveau 😛
J’ai alors parlé à Mouli de ma recherche d’une plante à tige creuse. Et sachez-le, Mouli n’est jamais à court de ressources ! 🙂 Elle m’a fait une petite récolte de sureau et de pavots. Les premiers m’auraient convenu si j’avais voulu faire de très grands diamants mais leur diamètre était trop grand pour ce que je voulais. Les pavots, par contre, avec leur tige de 3mm étaient parfaits !

pavot séché_1

tiges de pavot

Et comme Mouli est passée m’amener la récolte, on en a profité pour bricoler ensemble. J’aime bien le résultat, à la fois nature et délicat. Et comme il suffit d’une promenade et d’un fond de tiroir pour pouvoir le faire, je me suis dit que ça pourrait vous plaire 🙂

Il vous faut:

matériel

Matériel pour faire des diamants botaniques

 

  • quelques tiges de pavot, de fenouil, ou tout autre tige rigide dont le centre est mou
  • des perles
  • du fil et une aiguille fine
  • une pince coupante pour couper les tiges
  • éventuellement du vernis à ongle

Pour chaque diamant, il faut 4 grands segments de 3 cm et 8 petits segments de 2cm. Les petits segments sont pour le haut du diamant et les horizontaux, les grands segments sont pour le bas.

Ensuite pour la marche à suivre je vous mets un petit blabla plus bas, et pour les plus visuels d’entre vous, je vous mets le petit schéma que je m’étais fait. C’est pour vous aider, hein, mais vous m’en voudrez pas, comme vous le voyez j’ai pas fait ni beaux-arts ni option dessin technique 😛

schéma

Comment faire un diamant botanique

Pour commencer, on passe son fil dans une perle, puis dans un petit segment, puis dans une perle, puis dans un grand segment, puis dans une perle puis à nouveau dans un grand segment, puis dans une perle, puis encore dans un petit segment et on repasse dans la perle du début.

Ensuite on enfile un petit segment, une perle et un grand segment et on repasse dans la perle du bas du diamant, avant d’enfiler un grand segment, une perle et un petit segment pour terminer dans la toute première perle au sommet du diamant.

De là on passe dans n’importe quel petit segment pour arriver à la perle de mi-hauteur du diamant ou on passe un nouveau petit segment, la perle de l’intersection suivante, un petit segment, et ça jusqu’à avoir fait les 4 côtés.

Et là, tah dah:

IMG_1735

diamant brut

Un diamant botanique, directement extrait de la mine, mais sans aucun sang versé (hormis les deux trois fois où l’on se pique les doigts, ça s’entend). Bon ok, si on se penche un peu on voit qu’ils ont moins de carats mais

Bon, Mouli et moi, on a d’un commun accord trouvé que c’était graphique mais que ça manquait de tunning.

Du coup, hop, 2 flacons de vernis à ongle sortis d’un fond de tiroir (aller, on en a tous quelque part, et sinon ça doit marcher au masking tape, à condition de le faire avant) et en avant la bardoufle et la couleur.

Et là, suis contente du résultat, une petite déco sympa installée dans mon atelier:

déco de diamants

Bon vol Mouettes & Pissenlits!

Une réflexion sur “Une rivière de diamants botaniques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s